Blog - El hollín (la suie) de la canne à sucre

El hollín (la suie) de la canne à sucre

  |  Views 6228  |  Votes 0 Vote(s)


S'il ne s'agissait que de supporter "el hollín", peut-être m'y ferais-je. Mais il s'agit de supporter la preuve concrète de la corruption argentine qui te tombe du ciel quotidiennement.

Qu'est-ce que l'hollín

En français : la suie. C'est la traduction des dictionnaires. Mais en réalité, ici à Tucumán, el hollín se présente sous forme de feuilles de plantes brûlées qui te tombent du ciel. Quotidiennement entre août et novembre.
Ceci représente la période de culture de la canne à sucre (la "caña de azúcar"). Un autre revenu majeur du nord de l'Argentine.

Pourquoi tombe-t-elle du ciel ?

Parce que les cultivateurs de canne à sucre, qui ne sont qu'une petite minorité en comparaison du nombre d'habitants de la province de Tucumán, brûle les plantations afin de ne pouvoir récolter, transporter et traiter uniquement la tige de la canne à sucre sans ses encombrantes feuilles.
On brûle donc les plantations, les feuilles s'élèvent dans le ciel dû à la chaleur du feu, puis finissent par retomber à des dizaines de kilomètres à la ronde. Et dans ces dizaines de kilomètres à la ronde, il y a San Miguel de Tucumán : la ville, la capitale de la province. Et il y a évidemment tous les autres villages et villes.

Une pratique interdite - Corruption

Bien que cette technique de récolte soit interdite (par le gouvernement lui-même), il tombe tous les jours de l'hollín sur Tucumán. Pourquoi ? Car les paysans préfèrent payer la police, les maires et autres autorités telles que le gouverneur de la province lui-même, Jorge Alperovich, et continuer à pratiquer cette technique de récolte. Et apparemment tout le monde y trouve son compte.
Tout le monde ? Non ! Une minorité.
Les paysans récoltant la canne à sucre et les politiques - ainsi que la policiers qui vont sur les champs en flamme. Mais il reste le reste. La populace. Car finalement, c'est ce que tu es en Argentine quand tu n'as pas de pouvoir, d'argent ou de fonction officielle.
Il y a par jour plus de 2 millions de personnes dérangées par cette pollution d'ailleurs dénoncée par le WWF depuis des années car extrêmement polluante. Il y a également beaucoup de personnes allergiques à "el hollín". Il tombe, il tombe et continuer de tomber. Ca se cache sur ton toit, ça s'immisce dans ton jardin, ça souille ta piscine, se dépose sur ta voiture et dans les rues, ça s'invite sur ta tête, s'accumule dans le drap que tu as tendu dans ton patio pour éviter la chaleur et dans lequel tu dormiras cette nuit -> voir le billet du blog Chaud ! Chaud !

Et même si par le plus grand des hasard il y avait une seule personne dans les politiques qui n'était pas corrompue, le cultivateur dirait que le feu est accidentel et payerait, peut-être, l'amende prévue à cet effet. Si insignifiante que l'économie réalisée en brûlant son champ (au lieu de le cultiver selon des techniques moins barbares) est plus importante que l'amende en soit.

Que faire contre el hollín ?

Nettoyer, s'énerver, jurer profondément. Ça, c'est contre la suie elle-même.
Et contre les responsables ? Dénoncer, oui. Mais à qui veux-tu dénoncer la pratique puisque le gouvernement est de mèche ? Le WWF est déjà au courant et a, apparemment, déjà déposé les armes. Vers qui se tourner quand tout est corrompu ?

Blog's entry keywords Coup de gueule   |  Canne à sucre   |  Tucumán   |  Suie   |  Hollín   |  Corruption
Blog's author2008-11-16
Ton nom et prénom
Ton commentaire
Courriel
Être averti si quelqu'un poste un commentaire après moi
Voter pour cette entrée du blog :

Les autres billets du blog :

Photographie numérique : on vous prend pour des cons Votes 1 Vote(s)   |   Views 250520   |   Commentaire(s)2
Tucumán Hostel : vol organisé + insalubrité Votes 1 Vote(s)   |   Views 63961   |   Commentaire(s)2
Facebook, ou l'empereur du royaume cybernétique Votes 2 Vote(s)   |   Views 31889   |   Commentaire(s)3
Big Brother Brasil Votes 4 Vote(s)   |   Views 58818   |   Commentaire(s)0
Devinette VI : la suite de chiffres vexante Votes 1 Vote(s)   |   Views 7742   |   Commentaire(s)2
String rose Votes 1 Vote(s)   |   Views 10971   |   Commentaire(s)0
Mes mails de Narcisse futiles Votes 0 Vote(s)   |   Views 7211   |   Commentaire(s)2
Pendeja agrandada Votes 0 Vote(s)   |   Views 8185   |   Commentaire(s)0
Noël sous les tropiques Votes 0 Vote(s)   |   Views 12480   |   Commentaire(s)0
Le manque d'originalité de mon blog Votes 0 Vote(s)   |   Views 9402   |   Commentaire(s)2
Les files d'attente - la résignation Votes 0 Vote(s)   |   Views 10021   |   Commentaire(s)2
Tempêtes Votes 0 Vote(s)   |   Views 4135   |   Commentaire(s)0
Comment préparer le maté - Traditions et superstitions Votes 1 Vote(s)   |   Views 37834   |   Commentaire(s)20
Je prends le risque Votes 0 Vote(s)   |   Views 9737   |   Commentaire(s)7
Devinette V : la yerba de mate Votes 0 Vote(s)   |   Views 5798   |   Commentaire(s)2
Devinette IV : sonner sans sonnette Votes 0 Vote(s)   |   Views 4933   |   Commentaire(s)8
Devinette III : c'est pas la taille qui compte Votes 0 Vote(s)   |   Views 5922   |   Commentaire(s)2
Devinette II : le piéton solitaire Votes 0 Vote(s)   |   Views 5701   |   Commentaire(s)2
Chemin le plus rapide Votes 0 Vote(s)   |   Views 5663   |   Commentaire(s)4
Devinette I : bon anniversaire Votes 0 Vote(s)   |   Views 9642   |   Commentaire(s)1
En Argentine, c'est normal... Votes 2 Vote(s)   |   Views 5497   |   Commentaire(s)5
Chaud ! Chaud ! Votes 0 Vote(s)   |   Views 15841   |   Commentaire(s)2
Premier billet du blog - Explications Votes 0 Vote(s)   |   Views 5496   |   Commentaire(s)1