Blog - En Argentine, c'est normal...

En Argentine, c'est normal...

  |  Views 5538  |  Votes 2 Vote(s)  |  Comments 5 Commentaire(s)


En quelque sorte, je me dépêche d'écrire ce billet de blog car j'ai peur, après un certain temps passé ici, de ne plus voir les choses avec des yeux d'étranger. Et de ne plus m'étonner ou rire de certaines coutumes argentines.
En voici donc un récit non exhaustif. Entre parenthèses, des exemples concrets que je vis ou ai vécu.

En Argentine, c'est normal :

  • que le guichetier de la banque te nommes "papa, flaco ou viejo" (Banque Santander Rio)
  • de calculer, dans ta demi-douzaine d'oeufs vendus au supermarché, quel paquet contient le moins d'oeufs cassés. Et tenter d'arriver à 4 oeufs intacts. (Tous les jours à Super Vea ou à La Murailla)
  • qu'on te rende des bonbons en lieu et place de monnaie. (En général partout, mais surtout à la Murailla - ils ont le sens des économies futées ces Chinois).
    Dans la même série, c'est normal qu'on préfère ne pas te vendre une marchandise, plutôt que devoir te rendre la monnaie de ton trop gros billet. (ça, pas à la Murailla puisqu'on te rend en bonbons. Mais à n'importe quel kiosque)
  • d'acheter un objet neuf déjà réparé, ou pas encore réparé mais déjà cassé (comme mon frigo par exemple, chez Gabardino).
    Et s'il n'est pas encore cassé, c'est normal s'il se casse après deux utilisations (comme mon presse-ail).
  • que l'employé court-circuite son patron et te vende moins cher un objet mis en consigne en appelant directement le propriétaire (oui mais bon... il était joli ce petit banc de bois et en plus le propriétaire me l'a livré, alors j'ai rien dit et me suis conformé à ce tour de passe-passe qui arrangeait tout le monde... sauf le propriétaire de la brocante).
  • de voir 4 personnes sur une moto. Sur la route ou l'autoroute.
    Et si sur l'autoroute, la petite moto aux 4 passagers double une charrette tirée par un cheval, c'est aussi tout à fait commun.
  • qu'on te réponde "Il n'est pas venu aujourd'hui" quand tu demandes "Où est la personne qui s'occupe de la charcuterie ?" (et la semaine précédente, c'était celui de la verduleria... et comme personne ne connait les prix, ben les clients se passeront de fruits et légumes ou de charcuterie).
  • de ne pas être averti lorsque tu as reçu sur ton compte un versement de l'étranger et qu'il faut ta signature pour recevoir le versement.
    Et si tu contactes deux fois à suivre la banque via Internet, c'est coutumier qu'on ne te réponde pas. Même si tu as dis que c'était urgent. (Encore la Banque Santander Rio).
    Un peu dans le même style, j'ai demandé en août à une agence immobilière s'ils avaient un appart pour moi. En novembre j'ai reçu ma réponse (comme si j'avais envoyé le mail la veille).
  • que le futur marié, lors de son enterrement de vie de garçon, engage deux prostituées et profite de tous les services inclus.
    Mais de toute façon, toute l'année le futur marié n'a pas été fidèle. Il couche souvent avec des filles qui sont aussi en couple et peut-être sur le point de se marier. Car c'est bien connu, pour satisfaire aux besoins de tous ces hommes infidèles, il faut un grand nombre de femmes infidèles.
  • de payer en 18 versements un meuble, des chaussures en 12 versements ou même tes simples courses du super marché en 6 versements. Et de te pousser à la consommation par tous les moyens possibles. Exemples : tu ne paies pas les deux premiers mois, ou alors la première "cuota" (partie) ne te coûte presque rien. Et on devine que les suivantes, tu vas les sentir passer.
  • de savoir qu'une équipe a marqué un but car tes voisins et les voisins de tes voisins et ceux de ces derniers crient. C'est comme un cri urbain qui se soulève dans la nuit. C'est alors que oui, tu te rends compte qu'il règnait une étrange tranquillité.
  • que toute la file d'embouteillage klaxonne. Mais qui donc klaxonnent-ils ? Ben celui de devant qui "transmettra le mot à son prochain".
  • de faire réparer son ordi, qu'on te fasse aller trois fois pour rien. Parce qu'on a oublié de t'avertir, ou parce que le téléphone du magasin informatique est bloqué pour les communications vers les téléphones mobile.
    Mais l'avantage, c'est qu'on te le rend nickel. Avec Windows XP piraté déjà installé, ainsi que quelques programmes piratés également.
    Et si tu demandes un CD de cette super version de Windows, on te la donne volontiers. C'est la version Windows Atmosphère, développée par un Cordobese (habitant de Córdoba, Argentine). Tu mets le CD et plus rien à faire. Pas de champs ou formulaire à remplir, pas d'étape, pas de questions. Ca t'installe Windows XP Pro en español avec plein de programmes comme Nero, Office 2003, etc.
Blog's entry keywords Récit   |  Drôle   |  Argentine   |  Coutumes   |  Culture   |  Information
Blog's author2008-11-16
Ton nom et prénom
Ton commentaire
Courriel
Être averti si quelqu'un poste un commentaire après moi
Voter pour cette entrée du blog :

Raph 11.03.2010 (00:08:05)
Hola Maria,

Gracias por tu comentario, pero estas un poco equivocada. No me burlo de nada, sino veo las cosas con mis ojos de extranjero, y las comparto con quien quiera.
Como te lo decia por mail, personalmente, no volvería tantas veces y tanto tiempo a Argentina si no me gustaria.
Espero que ahora lo vas a ver con otro ojo, si?
Te mando saludos.
Rafa

Maria 06.03.2010 (17:14:12)
De casualidad cai en tu pagina, buscando la receta de Sfijas, que tonto no?
Continue leyendo tu blog a pesar de que no tenes la receta ya que simplemente las nombras y eso es suficiente para que google que es tan copado envia lo que quiere. Por que te escribo? Soy argentina, pero nacida en Tucuman y criada en Buenos Aires (ahi tenes otra expresion)e imagino lo que los extranjeros deben pensar luego de leerte.
Es cruel la realidad, esta muy bien explicada en tus palabras pero quizas algo bueno te debe haber dejado esta experiencia, al menos es lo que me gustaria creer. Si te paso, contalo, asi no son todas palidas, hay cosas super copadas en mi pais, espero que si no las encontrastes, en poco tiempo lo hagas.

saludos

Raph 06.02.2010 (00:31:28)
Merciiii.
En fait cette section peut être encore agrémentée d'autres perles, comme par exemple :
C'est normal d'aller chez le brocanteur (troqueur) quelques jours après t'être fait volé ton auto-radio. Tu peux alors "te" le racheter. C'est meilleur marché que de t'acheter un neuf, c'est plus simple car c'est ton appareil (tu le connais et il a déjà tes configurations)... mais c'est vrai que ça ne fait que soutenir et gonfler ce pervers commerce.

delphine basin 03.02.2010 (12:30:17)
excellent!!!

Mona 19.11.2008 (08:02:50)
Génial :)


Les autres billets du blog :

Photographie numérique : on vous prend pour des cons Votes 1 Vote(s)   |   Views 252228   |   Commentaire(s)2
Tucumán Hostel : vol organisé + insalubrité Votes 1 Vote(s)   |   Views 64070   |   Commentaire(s)2
Facebook, ou l'empereur du royaume cybernétique Votes 2 Vote(s)   |   Views 32085   |   Commentaire(s)3
Big Brother Brasil Votes 4 Vote(s)   |   Views 58918   |   Commentaire(s)0
Devinette VI : la suite de chiffres vexante Votes 1 Vote(s)   |   Views 7791   |   Commentaire(s)2
String rose Votes 1 Vote(s)   |   Views 11037   |   Commentaire(s)0
Mes mails de Narcisse futiles Votes 0 Vote(s)   |   Views 7254   |   Commentaire(s)2
Pendeja agrandada Votes 0 Vote(s)   |   Views 8327   |   Commentaire(s)0
Noël sous les tropiques Votes 0 Vote(s)   |   Views 12532   |   Commentaire(s)0
Le manque d'originalité de mon blog Votes 0 Vote(s)   |   Views 9477   |   Commentaire(s)2
Les files d'attente - la résignation Votes 0 Vote(s)   |   Views 10095   |   Commentaire(s)2
Tempêtes Votes 0 Vote(s)   |   Views 4170   |   Commentaire(s)0
Comment préparer le maté - Traditions et superstitions Votes 1 Vote(s)   |   Views 38152   |   Commentaire(s)20
Je prends le risque Votes 0 Vote(s)   |   Views 9781   |   Commentaire(s)7
Devinette V : la yerba de mate Votes 0 Vote(s)   |   Views 5836   |   Commentaire(s)2
Devinette IV : sonner sans sonnette Votes 0 Vote(s)   |   Views 4982   |   Commentaire(s)8
Devinette III : c'est pas la taille qui compte Votes 0 Vote(s)   |   Views 5957   |   Commentaire(s)2
Devinette II : le piéton solitaire Votes 0 Vote(s)   |   Views 5737   |   Commentaire(s)2
Chemin le plus rapide Votes 0 Vote(s)   |   Views 5714   |   Commentaire(s)4
Devinette I : bon anniversaire Votes 0 Vote(s)   |   Views 9685   |   Commentaire(s)1
El hollín (la suie) de la canne à sucre Votes 0 Vote(s)   |   Views 6272   |   Commentaire(s)0
Chaud ! Chaud ! Votes 0 Vote(s)   |   Views 15913   |   Commentaire(s)2
Premier billet du blog - Explications Votes 0 Vote(s)   |   Views 5549   |   Commentaire(s)1