Newsletter

Ton nom et prénom
Courriel

Lexique argentin - boliche

Endroit où les gens vont danser, draguer et se mettre en pedo quand il sont al pedo.

Généralement bondé de monde, les propriétaires de boliches n'ont pas de souci à se faire. Même en faisant payer une entrée symbolique de 5 pesos (exemple : Metropolis). Bien entendu parfois l'entrée est moins symbolisée et nettement plus évidente, comme pour le Roof qui ne demande pas moins de 25 pesos. D'ailleurs la lutte des classes commencent là : moi j'ai dû me faire l'ami des seuls traiteurs faisant des sushis à Tucumán, et quand ils m'invitent à manger chez eux, le propriétaire du boliche Roof passe sa commande de sushis (minimum 150 pesos la commande).

Lieu de débauche et d'amusement - l'un se dissociant difficilement de l'autre, ce genre d'établissement pousse comme des champignons. On ne se trouve jamais très loin d'un boliche - et même si on le sait, il faut faire comme si on ne le savait pas et demander son chemin à une belle passante en forçant son accent francophone.

Traductions proposées

Boîte de nuit, discothèque ou "dancing" pour les personnes nées avant 1960.

Lexique du vocabulaire argentin ou retour

Ton nom et prénom
Ton commentaire
Courriel
Être averti si quelqu'un poste un commentaire après moi

Raph - 09.09.2010 (14:16:11)
Tiens, ça, je ne le savais pas. Je ne l'avais jamais entendu dans le Nord.
Où vis-tu Peter ? Nord, Centre ou Sud de l'Argentine ?
Merci pour tes apports.

peter arderius - 09.09.2010 (01:51:24)
un boliche peut aussi signifier "une boutique" un peu minable, un "boui boui"

Antichronologie du périple

Retour en Argentine pour un mois, du 15.10.2012 au 14.11.2012
Après y avoir vécu trois ans, retour en Suisse le 12 juin 2010.
Petite pause en juin 2009 pour aller en Islande faire des photos. Retour prévu en septembre 2009
Septembre 2009 : Voyage de 10 jours dans les pays de l'Est : Allemagne, Autriche, Hongrie et République Tchèque.
Juillet-Août 2009 : Voyage de 5 semaines en Islande et aux Iles Féroé.
31 mai 2009 : Départ d'Argentine pour aller à Madrid puis en Suisse (retour au pays), puis en Islande et retour en Argentine.
Mars 2008 : Arrivée en Argentine pour y vivre et travailler comme photographe indépendant.
Novembre 2005 : Retour en Suisse, travailler pour économiser et m'installer définitivement en Argentine.
Novembre 2004 : Voyage d'un an entre l'Argentine, le Chili (+Île de Pâques), la Bolivie et l'Uruguay.