Voyager en Argentine - Ce qu'on y trouve / Ce qui manque

Je vous assure que c'est très étrange de voir les différences de culture et, par conséquent, les difficultés à se procurer certains ingrédients ou ustensiles. A l'inverse, vous pouvez vous surprendre de voir certaines marchandises que vous ne connaissiez pas ou pensiez avoir disparues.

Ce qu'on ne trouve (presque) pas en Argentine

  • De la qualité
    Bien que tout soit bon marché, la qualité reste nettement à désirer. Ce n'est pas leur première priorité. La fière et nationale estampe "Industria Argentina" ne vaut bien entendu pas un "Swiss Made" ou un "Made in Germany". Rassurez-vous, il y a quand même pire, c'est le "Made in China".
    Étant photographe, je vais très attention à l'éclairage des lieux publiques ou de détente et là non plus, la "qualité de vie" ou le confort n'est pas une priorité. Ainsi, les éclairages se font à l'ampoule basse consommation, couleur néon. C'est insupportable et je n'entre pas dans ces lieux ni pour boire une bière, même s'ils pullulent. Car il existe un très faible pourcentage de propriétaire de lieux publiques qui ont investi un peu plus d'argent dans le confort des clients.
  • La technologie
    On en trouve, certes. Mais le pays est encore très en retard. Il s'est amélioré par rapport en 2004-2005 lors de mon premier voyage où mon téléphone portable leur semblait venir d'un autre monde, mon appareil photo de l'époque (un Canon PowerShot G5 qu'on n'a pas manqué de me voler) une merveille technologique et mon vieil iPod un chef d'oeuvre de Dieu.
    Aujourd'hui 2008-2009, il y a des iPod, iPhone, caméras numériques performantes et autres acabies de ce genre complètement inutiles mais dont on ne peut se passer ne serait-ce que pour leur douce esthétique. Ils sont disponibles, mais à quel prix ! Souvent le double du prix européen. Reste à vous rabattre sur les appareils électroniques nationaux estampillé Industria Argentina, mais je vous le déconseille vivement.
  • Nourriture et produits importés
    Oubliez tous vos repères et ne comparez pas, sinon vous allez finir fou. Ici, on nomme "Parmesan" n'importe quel fromage local qui sert à gâcher les pâtes, on nomme "Gruyère" n'importe quel fromage local qui sert à être rapé et a éventuellement des trous (alors que tous les Suisses savent très bien que malgré l'expression, le Gruyère n'a pas de trous), on nomme Mozzarella n'importe quel fromage local qui sera fondu sur une pizza, on nomme "Camembert" n'importe quel fromage local qui... vous avez compris l'idée je crois.
    Ne pensez pas non plus que "mostaza" signifie moutarde. Dans le dictionnaire, certes. Mais à la première prouitz que vous mettrez sur votre saucisse, de par la couleur vous vous rendrez vite compte que le dictionnaire vous a dupé. Il n'y a dans la moutarde argentine ni graines de moutarde, ni goût de moutarde. Même le conteneur n'est pas ISO-12569 de l'APVMPD (Association des Producteurs de Vraie Moutarde qui Pique même les Dents).
    Le café ? Ah mais on est en Amérique du Sud pourtant, crénom didjou. Ben non, on vous fournit un café coupé avec 10% de sucre ! Pour deux raisons : les Argentins aiment manger et boire très sucré et salé et mettront donc forcément du sucre dans leur café (noir ou au lait) et deuxième raison : c'est quand même nettement moins cher de fabriquer du café coupé à dix pour cent de sucre, dans un pays qui produit énormément de sucre. Conseil : allez vous procurer votre café dans une des magasins de la chaîne Bonafide. Vous payerez votre café 4x plus cher, mais quand on n'aime, on ne compte pas (sauf sur ses doigts si on est nul en maths).
  • Des boulons au commerce de fer ou des lacets chez le cordonnier
    Alors oui, en effet. Une grosse contradiction ou du moins des us différents. Mais je n'ai pas pu me procurer à la "ferreteria" (commerce de fer) des crochets métalliques en S pour pendre mes photos de 170 x 230 cm sur bâche de camion (que je vends d'ailleurs).
    Des lacets chez un cordonnier ? T'es fou. Au super marché, éventuellement. Du moins à la Muralla je sais qu'ils en ont.
    Manon qui est venue me trouver en Argentine a voulu s'acheter un chouchou pour s'attacher les cheveux (qu'elle a perdus depuis, se les étant arracher lorsqu'elle cherchait un chouchou pour s'attacher les cheveux) : on a fini par l'envoyer dans une pharmacie ; ils étaient là, les chouchous.
    Du cumin en grain : ici on ne le vend que moulu. J'ai tout de même réussi à m'en procurer dans une semilleria (là où on vend plein de graines, juste à côté des dix-huit sortes de croquettes pour chien qui empeste dans toute la semilleria).
    On trouve des médicaments en pharmacie bien sûr, mais vous pouvez aussi en acheter au boui-boui de coin qui conserve quelques cachets sans trop savoir à quoi ça sert, la marque ou la date de péremption.

Ce qu'on ne trouve (presque) qu'en Argentine

  • De la viande qui n'a pas souffert avant d'être dans l'assiette
    De frais paturages, des espaces énormes permettant au boeuf de grandir paisiblement, l'esprit libre et la conscience en paix. Jusqu'au jour où bien entendu on l'abat violemment pour le bouffer. Mais jusque là au moins, il a bien vécu. Et ça se ressent dans la viande. Elle est tendre, juteuse, bonne, fraiche. Et très bon marché.
  • Le Citric
    J'ai envie de bien insister sur ce nectar d'orange, vendu dans un simple Tetra Pak d'un litre (ils ont sorti la version en jarre de 3 litres et celle en jerricane de 6 litres). L'étiquette dit : 16 oranges par litres. On y goûte et oui, on confirme. Un vraie jus d'orange pressé frais, mais en berlingot.
  • Les 18 sortes de dentifrice Colgate
    Non, sans plaisanter. L'autre jour au super marché j'ai ri en voyant toute la gamme Colgate : gencives sensibles, gencives gonflées, colets dégagés, dents blanches, dents encore plus blanches, protection 24h, haleine fraîche, pour les enfants, pour les bébés, pour les dentiers. Enfin, la plupart du temps c'est comme les modèles Nokia : aucune inovation ou différence si ce n'est le nom et le design qui change.
    Mais ceci est valable pour bien d'autres produits pharmaceutiques : shampoo, savons, Raid (contre les moustiques), détergents, etc.
Ton nom et prénom
Ton commentaire
Courriel
Être averti si quelqu'un poste un commentaire après moi

tsin - 12.03.2012 (21:03:40)
ton blog est super !!

Raph - 08.09.2010 (08:25:20)
Cher Pascal,

Tenir un blog implique forcément une expérience personnelle, doublée d'un message que l'on veut transmettre, une idée ou un ton.

J'ajouterais que si tu vis en Argentine, tu n'es pas sans savoir que c'est un pays gigantesque et que les différences entre le Nord (NOA), le centre, Buenos Aires, le littoral ou la Patagonie sont elles aussi notables. Sur les trois ans où j'ai vécu en Argentine, j'ai passé deux ans dans le NOA (Noroeste argentino), à Tucumán principalement. C'est une des régions les plus pauvres d'Argentine (sur le plan financier, touristique mais aussi culturel). Donc forcément mon expérience se base sur la culture du nord. Vu la facilité que tu as à trouver certains produits et le fait que tu n'aies pas vu ces fameuses ampoules basse conso ou ce "manque de confort" (ou de volonté de design et soin) me font penser que tu es sans doute d'une autre province (Buenos Aires, Córdoba ou Mendoza).

Voilà, finalement je terminerais en disant que si je parle d'un chouchou pour les cheveux ou de cumin en grain, il faut prendre ça au deuxième degré. On n'en cherche pas tous les jours non plus, c'est une manière de relater des expériences via des exemples anodins.

PS : Et pour ta gouverne, le Gruyère est un fromage suisse, d'une région du canton de Fribourg qui s'appelle la Gruyère - d'où le nom du fromage. Alors au rayon "produits français importés", on ne trouvera pas de Gruyère (ou alors une pâle imitation). Idem pour l'Emmental qui est un fromage de la Vallée de l'Emme (en suisse-allemand, "Tal" = "Vallée", donc Emmental).

Patyrick de Conynck - 08.09.2010 (00:37:36)
Bonjour Pascal LEJEUNE,aurais-tu des précisions plus averties sur ce Pays, pour quelqu'un qui voudrait vivre en Argentine ou en Urugay.
A te lire, Patrick

Lejeune Pascale - 07.09.2010 (22:32:01)
Heuuuu j ai l impression que nous ne vivons pas dans la meme Argentine!!! Les ampoules basse conso couleur neon dasn les bars?? ou ca?, manque de confort? mais dans quels bars etes vous sortis??, En technologie on trouve les derniers sortis, mais faut savoir ou...ok pour le prix, c est plus cher en general...Quant au Gruyere, Camembert etc.... desolee mais certains supermarche vendent des produits importes de France, et il a tout de meme un camembert local qui vaut le detour. QUant a la mostarza, on trouve de la Maille partout... Le Cafe? Cabral produit un cafe sans sucre, les paquets violets, et il y a aussi les cafes Pur Arabica de Colombie dont la marque m echappe mais que je consomme chaque jour. Bes boulons des crochets, des chouchous, ca ce trouve mais faut savoir ou... Ce n est pas parce que certains articles ne se vendent pas dans les memes commerces qu en France qu ils sont introuvablent... Bon si vous avez besoin n hesitez pas je vous dirais ou trouver quoi!!! Bien a vous.

Rafa - 31.08.2010 (00:31:52)
Si no te interesa entrar en discusión conmigo, no deberías ni haberme contestado. Ahora tengo derecho de respuesta.
La única cosa que te quiero decir es: acepta un poco el punto de vista de otras personas que no nacieron en Argentina, sino que vivieron ahi. Es mi punto de vista, lo comparto con quien quiera. Y lo que digo no impide a la gente ir a viajar a Argentina, y tampoco que se hagan sus puntos de vista.
Si me conocieras, supieras que tengo cariño para Argentina y muchos amigos ahi.
Ahora te contesté, si no querés entrar en debate conmigo, lo respeto. Si contestas, volveré a contestar.
Saludos amicales.

PD: Claro, no creo que entendiste lo de las vacunas. He informado la gente que me preguntaba si se necesitaba una vacuna para viajar ahi, y contesté lo que es oficial del OMS.

María - 31.08.2010 (00:24:02)
Creo que entendí bien. Bien sé que hay cosas por denunciar como en todos lados, Francia está plagada de abusos, por ejemplo. A mí no me conviene que mi país sea corrupto y trabajo todos los días para ayudar a miles de jóvenes a que tomen conciencia sobre la importancia del estudio y la educación. Tus comentarios son demasiados fuertes por momentos y exacerbados. ¿Cómo es eso de las vacunas? ¿cómo es eso de los hospitales? ¿pero qué lugares frecuentaste? ¿Pensás que nunca la Argentina saldría de una crisis? yo sin embargo creo que el futuro está aquí, en estos países de latinoamérica qui sont tres en retard et ou l'on utilise encore un bidet! (pardon accent grave sur le ou!!) bueno, perdón, también un bidematic, no?
Mirá, no me interesa entrar en discusión con vos.
Saludos.
María.

Rafa - 30.08.2010 (19:37:42)
Creo que no entendiste bien...
Primero, fui a vivir tres años en Argentina por elección (volví en total tres veces). Si no me gustaría, no hubiera vuelto o quedado tanto tiempo.
Segundo, yo soy asi: irónico, sarcástico y me gusta hacer auto derisión. Por eso tengo un blog. Un blog que dice cosas lindas y típicas, no me interesa, y sobran en la web.
Al final, denuncio muchas cosas que no funcionan en Argentina porque me da mucha pena. Si a vos te conviene que Argentina sea corrupta y pobre (aunque tenga milliones de recursos naturales), es tu problema. A mi no me gusta y lo denuncio.

Si me querés ayudar a decir al mundo lo que es realmente Argentina (y no lo que la gente ve cuando viaja unas semanas, o lo que quiere mostrar el turismo argentino), en este caso, bienvenida. Y tus comentarios también.
Hay otras partes que demuestran claramente el cariño que tengo a este pais.

Saludos y gracias por tu intervención.

María - 29.08.2010 (17:17:31)
Tus comentarios sont típicos de alguien que tiene mala fe!
Porqué tanto odio hacia los argentinos?

Raph - 13.05.2010 (04:58:03)
Concernant le coût de la vie, c'est une bonne idée. Si vous recevez une pension en euros ou francs suisses, vous aurez un bon pouvoir d'achat, autrement dit, vous vivrez confortablement.
En revanche, sachez que l'Argentine n'est pas vraiment un pays qui fonctionne parfaitement, il y a beaucoup de barrières, de corruption, de misère, etc. A l'âge de la retraite, on cherche aussi le confort et un système qui fonctionne bien, des assurances et hôpitaux fiables.
J'ai rencontré deux couples de personnes (des retraités suisses) qui ont pris la même décision que vous ; je n'ai malheureusement pas pu parler longtemps avec eux, mais ils avaient l'air heureux - bien que leur choix semblait avoir été un peu à contre-coeur. Sachez aussi que l'un des retraités avait travaillé 20 ans pour une entreprise internationale qui avait son siège en Argentine.
Votre choix doit être bien pensé, mais le retour dans votre pays sera toujours possible.

de CONYNCK Patrick - 12.05.2010 (15:35:52)
Je souhaiterai converser avec vous, car je souhaiterai passer ma retraite en Argentine à cause en grande partie au coût de la vie dans ce pays ! Ai je une bonne idée ?

Newsletter

Ton nom et prénom
Courriel